fbpx

5 indications pour soulager la périostite tibiale

Le périoste est une membrane qui recouvre l’os. Il n’est pas présent au niveau des surfaces articulaires. Il joue un rôle important dans la croissance, la nutrition et la réparation de l’os en cas de fracture.

Quelques fois, une périostite tibiale peut apparaître. C’est une inflammation du périoste, au niveau de la face interne du tibia. La douleur peut augmenter progressivement, et se faire ressentir à chaque pas. Au repos, elle peut diminuer.

La périostite tibiale est fréquente chez les coureurs, dans les sports collectifs (foot, volley, basket…⚽🏐🏀) et chez les joueurs de tennis. Il faut également penser et éliminer un risque de fracture de fatigue avant de poser le diagnostic de périostite tibiale.

Plusieurs causes sont possibles : les pieds plats, le terrain, les chaussures, le type d’appui, le surentraînement…

Ci-dessous 5 indications qui pourront vous soulager (vous pouvez aussi aller voir votre médecin) :

  1. Repos ou baisse de l’activité : essentiel pour récupérer plus rapidement et il est important d’analyser les facteurs qui ont fait apparaître la périostite. En cas d’arrêt total, pour la reprise, privilégiez des sports ayant moins d’impacts (natation, vélo…)
  2. Glace : appliquer une poche de glace sur le tibia
  3. → Etirement doux de la partie antérieure de la jambe
  4.  Massage : au niveau de la face interne du tibia, partir de la cheville et remonter vers le genou. Vous pouvez également masser la voûte plantaire.
  5. L’ostéopathie : détermination des causes des douleurs, travail sur le relâchement musculaire, sur la posture…

Pour une prise de rendez-vous c’est par ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :